Retour

Lait diafiltré : les producteurs veulent une solution durable

Les producteurs laitiers attendent encore qu'Ottawa intervienne pour stopper l'importation de protéines laitières américaines au Canada. En mai, le gouvernement libéral avait annoncé une consultation de 30 jours, mais au terme de celle-ci, les propositions d'Ottawa ne sont pas satisfaisantes, estiment les producteurs.

Le président du Syndicat des producteurs de lait du Bas-Saint-Laurent, Gabriel Belzile, explique qu'Ottawa voudrait offrir des compensations financières, mais que ce n'est pas ce que les producteurs laitiers demandent depuis plusieurs mois :

Le député Massé veut aussi une solution à long terme

Le député d'Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia, Rémi Massé, affirme que son gouvernement souhaite aussi trouver une solution durable pour venir en aide aux producteurs laitiers canadiens.

Selon Rémi Massé, les consultations menées au cours des dernières semaines ont permis d'examiner des pistes de solution. Il convient que le dossier n'avance pas aussi vite qu'il le souhaiterait, mais soutient que plusieurs solutions concrètes sont déjà mises en place :

« Agropur a accepté, avec la Commission canadienne du lait, d'embarquer sur un programme qui justement limite l'utilisation du lait diafiltré, Parmalat aussi avance à bon train dans ce type de solution là, on parle aussi d'appui financier pour aider la transformation de l'industrie. »

Le ministre canadien de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, Lawrence MacAulay, sera présent lors de l'assemblée générale annuelle des producteurs laitiers du Canada qui se tiendra à Charlottetown en juillet. Les producteurs espèrent que le ministre aura alors une solution durable à leur proposer.

D'après les informations d'Élise Thivierge.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine