Retour

Le BAPE donne son aval au parc éolien Nicolas-Riou

Le BAPE donne son feu vert au projet de parc éolien Nicolas-Riou. Après avoir tenu des consultations sur le sujet l'automne dernier, l'organisme en vient à la conclusion que le projet est « justifié au point de vue économique et social et acceptable au plan écologique ».

L'organisme invite toutefois les promoteurs à étudier la possibilité de déplacer certaines éoliennes prévues très près des chalets dans les  4e et 5e rangs de Saint-Mathieu-de-Rioux qui « vont subir une perte de la valeur paysagère de leur milieu de vie. »

Le projet public-privé prévoit la construction de 68 éoliennes pour un investissement de près de 500 M$.

Le préfet de la MRC de Rivière-du-Loup, Michel Lagacé se réjouit de cette décision. Il souligne l'importance des retombées locales liées à la participation des MRC qui cette fois ne seront pas limitées aux simples redevances.

« C'est écrit textuellement dans le rapport. On a cinq fois plus de bénéfices que les redevances », note avec fierté le promoteur.

« Il est souligné aussi la mise en place d'une collaboration exceptionnelle entre la Gaspésie et le Bas-Saint-Laurent », se réjouit Michel Lagacé, visiblement satisfait que cet aspect du projet ait retenu l'attention de l'organisme.

Consultation minimale

La commission d'enquête du BAPE émet cependant quelques bémols à son aval. Les auteurs du rapport soulignent que le projet a donné lieu à une « politique d'information minimale ». Ils parlent d'une « conception en vase clos et une consultation de type traditionnel des décideurs locaux ».

De façon plus générale le BAPE propose au gouvernement de tenir une Évaluation environnementale stratégique (EES) sur toute la filière éolienne pour clarifier le débat sur l'utilité de cette forme d'énergie.

D'après les informations de Denis Leduc

 

Plus d'articles

Vidéo du jour


10 choses à savoir sur le « Cyber Monday »