Retour

Le bâtonnier du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie dénonce les faiblesses de l'administration de la justice

Dans un article paru dans la revue Droit Inc., le bâtonnier en a contre l'absence d'expert psychosocial en Gaspésie et contre le manque d'espace dans plusieurs palais de justice, dont ceux de Rivière-du-Loup et de Rimouski. Clément Massé affirme que le nouveau palais de justice de Rimouski ne sera disponible que dans quatre ou cinq ans.

Pendant ce temps-là, les gens de Rimouski, les avocats qui veulent rencontrer leurs clients ou leurs témoins, surtout dans certains tribunaux, sont dans les corridors et les deux parties sont assises face à face en attendant leur tour!

Clément Massé, bâtonnier du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

Selon le bâtonnier, la situation serait encore pire à Amqui ou Sainte-Anne-des-Monts, où les avocats n'ont pas de salle pour recevoir leurs clients les jours de procès. M. Massé compte notamment sur l'action de l'Association des avocats de province pour faire pression sur le gouvernement.

Plus d'articles