Retour

Le beau temps augmente le danger d'incendie en forêt

Alors qu'une fin de semaine ensoleillée s'amorce dans l'Est du Québec, la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) rehausse le niveau de danger d'incendie et lance un appel à la prudence.

Un texte de Marlène Joseph-Blais

Le beau temps des derniers jours a fait augmenter les risques de feu de forêt un peu partout en Gaspésie, au Bas-Saint-Laurent et sur la Côte-Nord.

Risque extrême

Le danger d'incendie en forêt est extrême dans deux endroits sur la Côte-Nord, soit à Baie-Comeau et dans le secteur de Manic-5.

« Dès que c'est extrême, on conseille tout simplement de s'abstenir de faire des feux de camp. Si on en fait un, il ne faut pas le faire à ciel ouvert », recommande la porte-parole de la SOPFEU, Catherine Morency.

Elle rappelle que, dans ces circonstances, les flammes peuvent se propager à grande vitesse et devenir incontrôlables.

Danger partout

Le danger d'incendie est très élevé à Gaspé, à Percé, à Rimouski, dans la Matapédia, en Haute-Côte-Nord, en Basse-Côte-Nord et sur l'île d'Anticosti.

Le risque qu'un brasier soit allumé demeure élevé presque partout ailleurs dans les forêts de l'Est du Québec.

La porte-parole de la SOPFEU souligne que tout le monde doit faire sa part pour rendre les activités extérieures sécuritaires.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine