Retour

Le Bella Desgagnés peut enfin accoster à Blanc-Sablon

Le navire Bella Desgagnés accoste enfin à Blanc-Sablon. L'opération a pu se concrétiser vers 6 heures 30 mardi.

Unn texte de Louis Garneau.

Le navire ravitailleur n'a pas pu faire escale à Harrington Harbour lundi, en raison de la présence de glaces.

Il a dû poursuivre sa route jusqu'à Blanc-Sablon, parce qu'il était impossible d'accoster dans les autres ports le long de la Basse-Côte-Nord.

Après différentes tentatives d'accostage à Blanc-Sablon la semaine dernière, le Bella Desgagné avait effectué son voyage de retour sans faire d'arrêts aux différents ports.

La députée de Manicouagan, Marilène Gill, interpelle le gouvernement Trudeau au sujet des problèmes de ravitaillement en Basse-Côte-Nord.

La leader parlementaire du Bloc québécois déplore que le navire n'ait pas pu desservir Blanc-Sablon, la semaine dernière, malgré l'assistance de trois brise-glaces.

Elle dénonce le fait que la communauté a été privée de nourriture et de médicaments durant plusieurs jours.

La députée de Manicouagan se désole que la situation se répète chaque année en cette période de l'année.

Le contrat de desserte maritime de la Basse-Côte-Nord est assuré par la compagnie Relais Nordik, filiale du Groupe Desgagnés.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine