Retour

Le bloc opératoire de l'hôpital de Notre-Dame-du-Lac fermé pour une période indéterminée

Un deuxième hôpital du Bas-Saint-Laurent devra fermer son bloc opératoire pour une période indéterminée. Après La Pocatière qui n'a plus d'anesthésiste depuis des mois, c'est au tour de l'hôpital de Notre-Dame-du-Lac de ne plus avoir de chirurgiens.

Le Centre intégré de santé et de service sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent a fait de multiples démarches pour trouver un chirurgien, mais sans succès.

Actuellement, deux chirurgiennes sont en poste à Notre-Dame-du-Lac. Toutefois, l'une quittera la région alors que l'autre prendra bientôt un congé de maternité.

Elle ajoute que les listes d’attente s’allongeront en leur absence.

Trop d’heures supplémentaires

Des problèmes sont aussi présents du côté des infirmières, qui sont obligées de faire du temps supplémentaire lorsque personne n’est trouvé pour les remplacer.

Le manque de personnel a par exemple forcé une infirmière du Kamouraska à travailler pendant 56 heures sans interruption en alternant la garde et son quart de travail il y a quelques semaines.

La PDG du CISSS leur a promis d'obtenir l'autorisation d’afficher de nouveaux postes permanents d’au moins quatre jours semaine.

D’après les informations de Paul Huot

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine