Retour

Le camionneur Michel Chrétien risque trois ans d'emprisonnement

Le camionneur Michel Chrétien, reconnu coupable de conduite dangereuse ayant causé la mort, était de retour au palais de justice de Baie-Comeau, ce matin, pour les représentations sur la peine.

Il avait été reconnu couplable en août, six ans après les faits. 

L'accusation demande une peine de trois ans d'emprisonnement et une interdiction de conduite de cinq ans.

La défense réclame 90 jours de prison, une probation de 3 ans, 240 heures de travaux communautaires, le tout assorti de l'obligation pour l'accusé de se soumettre à un suivi médical.

Rappel des faits

Michel Chrétien était accusé de conduite dangereuse ayant causé la mort de Steve Harrisson, un homme de Matane, dans un accident survenu sur la route 389, en 2010.
Il conduisait un camion avec une charge excessive lorsqu'il a dévié de sa voie pour entrer en collision avec le véhicule semi-remorque conduit par la victime.

Plus d'articles