Retour

Le Camp musical du lac Matapedia demande l'équité

Selon ces données, le Camp musical du lac Matapédia a obtenu 15 700 $ en 2016-2017 comparativement à 55 800 $ pour le Camp musical Saint-Alexandre, lui aussi situé au Bas-Saint-Laurent. D'ailleurs, la direction du camp du Bas-Saint-Laurent se disait aussi victime d’iniquité l'été dernier.

Depuis 20 ans, le Camp matapédien doit multiplier les activités de financement pour boucler son budget et les organisateurs sont à bout de souffle soutient sa directrice, Julie Quimper. Pourtant, dit-elle, le camp affiche complet souvent l'été.

Elle demande que son organisme soit mieux reconnu avec la révision des paramètres de calcul du ministère de la Culture et des Communications.

Cette année, c’est une année cruciale. On a un projet de construction et d’amélioration des infrastructures. J’ai beaucoup d’attentes envers le Ministère, je dois l’admettre. Pour moi, c’est une année où ça passe ou ça casse.

Julie Quimper, directrice, Camp musical du lac Matapédia

Julie Quimper estime que le camp musical situé à Sayabec aurait besoin de 35 000 $ pour fonctionner convenablement. « Parce qu’on a assez donné. On a fait nos preuves. Le milieu nous supporte et là on a besoin d’être mieux soutenu », dit-elle.

Plus d'articles