Retour

Le candidat libéral Pierre Cadieux s'attaque au faible signal cellulaire en milieu rural

Le candidat libéral dans Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les-Basques, Pierre Cadieux, souhaite augmenter la couverture de réseau cellulaire dans les communautés rurales, et serait prêt à faire adopter une loi pour forcer les compagnies à desservir tout le territoire.

Un texte de Laurence Gallant d'après les informations d'Ariane Perron-Langlois 

Pierre Cadieux affirme que la faiblesse du signal cellulaire dans certains secteurs du Témiscouata et des Basques nuit au développement économique de la région, et nuit également à la sécurité des citoyens, puisqu'il est plus difficile pour les citoyens de communiquer avec les services d'urgence.

Il s'agit d'un problème qui touche non seulement le Bas-Saint-Laurent, mais aussi plusieurs secteurs de la Gaspésie et de la Côte-Nord.

Le candidat libéral souhaite d'abord faire appel à la responsabilité sociale des entreprises et à leurs obligations en vertu de la Loi sur les télécommunications. Si la nécessité se présente, Pierre Cadieux désire faire adopter une loi pour forcer les entreprises à offrir le service cellulaire partout au pays, quitte à leur retirer le permis qu'elles détiennent pour desservir des agglomérations plus importantes si elles refusent d'étendre leur service aux zones rurales.

« Au moment où ces entreprises-là vont demander un renouvellement de leur permis de télécommunications, leur dire vous voulez ce permis-là, bien vous devez desservir ces régions-là, dans le même principe qu'Hydro-Québec a l'obligation de desservir l'ensemble des citoyens qui demandent le service », explique-t-il.

Il s'agit d'une proposition que Pierre Cadieux entend défendre au sein du Parti libéral. Le candidat croit que les compagnies pourraient financer cette couverture bonifiée en modulant leurs tarifs.

Plus d'articles