Retour

Le Cégep de Rivière-du-Loup se lance dans la recherche en biométhanisation

Le Cégep de Rivière-du-Loup et Biopterre s'associent à des entreprises de la région pour effectuer une recherche appliquée en biométhanisation.

Un texte de Louis Lahaye Roy

Au cours des deux prochaines années, des chercheurs travailleront avec la fromagerie des Basques, Viandes duBreton, Aliments Asta, Campor et la Société d'économie mixte d'énergie renouvelable de la région de Rivière-du-Loup (SÉMER) pour améliorer des procédés ou incorporer de nouveaux produits à l'usine de biométhanisation de Rivière-du-Loup.

« Pour les carcasses, il y a déjà une réglementation qui ne nous permet pas de les utiliser. Pouvons-nous en savoir plus à savoir pourquoi nous ne pouvons pas les utiliser? Débroussaillons. Pour les fromageries, un ajustement de système va permettre aux techniciens et aux professeurs de se déplacer pour accompagner les propriétaires de ces fromageries-là », explique le directeur général de Biopterre, Benoit Caillé.

Les rejets des fromageries et les carcasses de porcs seront étudiés. Ce partenariat pourrait se poursuivre au-delà des deux années prévues.

Plus d'articles

Commentaires