Le Centre Infotouriste de Dégelis pourrait fermer en raison des compressions dans la promotion touristique du Québec, avance le Syndicat de la fonction publique du Québec.

C'est Tourisme Québec en entier qui pourrait presque disparaître de la carte, selon le SFPQ. Il affirme que 200 postes y seront supprimés d'ici le mois d'avril.

Toutefois, le cabinet de la ministre du Tourisme du Québec, Dominique Vien, soutient que cette information est non fondée et que le Centre Infotouriste de Dégelis n'est pas menacé.

Un statut particulier à Dégelis

La présidente régionale du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec, Hélène Chouinard, affirme que le Centre Infotouriste de Dégelis possède un statut particulier, car il dispose d'une entente d'une durée de trois ans avec le gouvernement pour fonctionner 12 mois par année. Elle espère que le gouvernement respectera cette entente.

Par ailleurs, le SFPQ affirme aussi que les divisions de marketing et de relations de presse du ministère vont fermer au printemps prochain, pour être confiées à un nouvel organisme privé.

Les bureaux d'Infotouriste de Rivière-Beaudette et Rigaud pourraient également fermer leurs portes.

Selon les informations d'Éric Plouffe et d'Élise Thivierge.

 

Plus d'articles

Commentaires