Retour

Le chalet de la mairesse de Forestville détruit par le feu, la SQ enquête

Les policiers cherchent à éclaircir les causes de l'incendie qui a détruit la résidence secondaire de la mairesse de Forestville, Micheline Anctil.

Le feu s'est déclaré lundi vers 14 h 30. C'est un passant qui a alerté les policiers.

« Il était déjà trop tard pour intervenir. Voilà pourquoi la résidence secondaire est une perte totale », indique la porte-parole de la Sûreté du Québec, Nathalie Girard. 

La SQ considère l'incendie suspect.

Le chalet rasé par les flammes était situé dans le secteur du lac Paul Baie, à une douzaine de kilomètres au nord de Forestville. 

Cet événement survient au moment où des plaintes ont été déposées par des employés de la Ville de Forestville aux Commission des normes du travail et à la Commission de la santé et de la sécurité au travail, entre autres, pour harcèlement psychologique.

Toutefois, la Sûreté du Québec n'établit pas de lien entre cette situation et l'incendie suspect.

Plus d'articles