Retour

Le chef de Mingan lève son injonction sur Anticosti

Les Innus de Mingan suspendent leur injonction provisoire contre la société en commandite Hydrocarbures Anticosti. La demande d'injonction provisoire devait être entendue mardi au palais de justice de Québec.

Cependant, le chef du conseil de bande de Mingan, Jean-Charles Piétacho, affirme que l'injonction permanente visant à bloquer définitivement les travaux exploratoires sur Anticosti est maintenue. Elle devrait être entendue en novembre ou décembre 2016.

« L'urgence, c'était si les travaux de forage avait lieu et compte tenu que ce n'est pas le cas, selon les sources chez Hydrocarbures Anticosti, nous avons pris cette décision aujourd'hui, à l'effet de suspendre l'injonction provisoire », explique le chef Piétacho.

Pour sa part, Hydrocarbures Anticosti est incapable de confirmer qu'il y aura ou non des forages cet été sur Anticosti.

Le chef Piétacho maintient toutefois sa demande d'injonction permanente, qui vise à bloquer pour de bon les travaux exploratoires sur Anticosti. La cause devrait être entendue en novembre ou décembre 2016.

D'après les informations de Katy Larouche.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine