Retour

Le chef de Natashquan conteste un contrat de sciage d'Hydro-Québec

Le chef de la communauté innue de Natashquan, Rodrigue Wapistan, s'insurge contre le transfert à Port-Cartier du bois récolté au chantier de la Romaine.

Un texte de Louis Garneau

Hydro-Québec assure détenir une résolution du conseil de bande pour la valorisation de 40 000 mètres cubes de bois récolté dans les réservoirs des barrages.

Une résolution autorisant le transfert du bois récolté au chantier de la Romaine a été signée par quatre élus de la communauté innue de Natashquan. Le chef Rodrigue Wapistan soutient qu'il n'a pas été invité à assister aux délibérations.

« Je suis surpris premièrement, comment ça se fait, ils l'ont la résolution. Ç'a été jamais, au grand jamais discuté cette résolution du 24 février, là, signée par trois, trois élus seulement? Trois élus, trois conseillers », souligne Rodrigue Wapistan.

Dans un courriel envoyé mardi à Éric Martel, président-directeur général d'Hydro-Québec, le chef Wapistan a menacé de bloquer le chantier.

Il entend convoquer une assemblée générale pour tirer la situation au clair.

Un porte-parole d'Hydro-Québec soutient que la société d'État n'a pas l'intention de se mêler de la gouvernance de la communauté.

Le bois a été récolté au kilomètre 112 de la route d'accès au chantier et dans le réservoir de la centrale Romaine-3.

Il sera maintenant valorisé à l'usine de sciage d'Arbec, à Port-Cartier, avant de rejoindre les marchés.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine