Retour

Le chef péquiste veut une décentralisation en santé

Le chef du Parti Québécois, Jean-François Lisée, s'engage à décentraliser le réseau de la santé si son parti est porté au pouvoir lors des prochaines élections provinciales.

Le chef péquiste précise son intention lors de sa tournée en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine.

Le chef de l’opposition officielle soutient que la centralisation du système de santé est un des enjeux qui ressort de ses rencontres avec les représentants de régions.

Il ajoute que cette centralisation entraîne des pertes d'emploi et contribue à la dévitalisation de la Gaspésie.

Jean-François Lisée affirme qu'il faut que les communautés locales soient davantage écoutées dans la gestion des services de santé « Les maires ne savent plus à qui s’adresser alors qu’ils ont un hôpital ou un CLSC. »

En début de semaine, le chef péquiste doit rencontrer des représentants de regroupements, de syndicats et de gens d’affaires.

D'après les informations d'Arianne Perron-Langlois

D'autres informations à venir

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine