Retour

Le CISSS de la Côte-Nord révoque le financement du Centre d'action bénévole de Sept-Îles

« Il y a des lacunes majeures dans le contrôle financier interne, dans la gouvernance, dans la gestion des ressources humaines, il y a des dépenses qui sont injustifiables, ou en tout cas qui le sont difficilement compte tenu de la mission de l'organisme », explique la porte-parole du CISSS de la Côte-Nord, Sandra Morin.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Côte-Nord avait mandaté une firme indépendante pour faire la lumière sur des difficultés financières du Centre d'action bénévole de Sept-Îles.

Le CISSS finançait certains projets du CAB de Sept-îles et lui a accordé 250 000 $ l'an dernier.

Des programmes transférés

Quatre des activités sous la responsabilité du CAB de Sept-Îles et qui sont essentielles au CISSS de la Côte-Nord seront temporairement prises en charge par ce dernier. C'est le cas de la Popotte roulante, du Centre de jour pour aînés, du Programme PAIR et du Service de transport/raccompagnement pour les visites médicales.

On met tout en place pour que ça continue.

Sandra Morin, porte-parole du CISSS de la Côte-Nord

Plus d'articles