Retour

Le couloir maritime du Saint-Laurent menacé de fermeture

Le ministre délégué aux Affaires maritimes, Jean D'Amour évoque la possibilité d'une fermeture de la voie maritime du fleuve Saint-Laurent et ce, dès la prochaine saison des glaces.

Un texte de Marie-Josée Paquette-Comeau

Selon des documents obtenus par Radio-Canada, le piètre état des brise-glaces de la Garde côtière canadienne compromet la circulation maritime sur le fleuve Saint-Laurent et, par le fait même, la stratégie maritime du gouvernement provincial.

Le député de Rivière-du-Loup-Témiscouata exige une rencontre le plus rapidement possible avec le gouvernement fédéral. Il soutient que la fluidité de la circulation maritime hivernale sur le fleuve Saint-Laurent est un gage de prospérité.

À titre d'exemple, cinq millions de tonnes de matières premières alimentent les alumineries de Rio Tinto au Saguenay. Pour la directrice des installations portuaires de RioTinto, Nathalie Lessard, un problème de circulation sur le fleuve représenterait un ralentissement ou une fermeture temporaire de l'usine.

Selon Jean D'Amour, l'état lamentable des brise-glaces est connu du gouvernement de Justin Trudeau. Il soutient même que la situation avait été signalée au gouvernement conservateur à l'époque.

Le ministre des Affaires maritimes rappelle que la situation est complexe, puisque la flotte ne peut être changée entièrement à court terme.

Le ministre D'Amour croit que le gouvernement fédéral interviendra sous peu pour dénouer l'impasse.

Avec la collaboration de Marc Godbout.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?