Denis Saint-Gelais, des Méchins, est atteint d'un cancer de la vessie qui s'est propagé, entre autres, dans un de ses reins. Depuis 8 mois, cet homme de 58 ans se bat pour sa vie. Il affirme que le système de santé québécois ne peut plus rien pour lui.

Sa famille refuse de baisser les bras et lance une collecte de fonds pour financer un traitement que M. St-Gelais devrait subir en Allemagne.

Sa conjointe, Micheline, entend se battre jusqu'au bout pour le garder.

Un traitement en Allemagne

Sa fille, Marie-Pier, a fait des recherches et a trouvé des informations sur la pratique d'un certain docteur Vogl, en Allemagne. « Il pratique un genre de chimiothérapie qui est différent complètement d'ici, explique-t-elle. Il réussit à faire diminuer la masse, il brûle le reste au laser et il n'y a plus de cancer. »

Ces traitements coûtent environ 60 000 dollars. « C'est un très gros montant, donc nous ce qu'on a décidé de faire c'est une collecte de fond », mentionne Marie-Pier.

La famille des Méchins reste tissée serrée dans l'épreuve. « Ils m'ont forcé à foncer, à ne pas rester là à attendre de mourir, confie M. St-Gelais. En tous cas, c'est difficile à exprimer mais je les aime beaucoup! »

D'après un reportage de Jennifer Boudreau

Plus d'articles

Commentaires