Retour

Le déplacement du monument des Braves à Rimouski fait réagir

La Société rimouskoise du patrimoine s'étonne que la Ville de Rimouski ait décidé de retirer le monument des Braves de la place des Anciens Combattants.

Le monument a été déplacé à l'entrée ouest du centre-ville. Carl Johnson affirme que son organisme n'a jamais été informé ou consulté à propos de ce projet.

« La Place des Anciens Combattants est située dans un site du patrimoine. La place et le monument sont intégrés dans le registre du Conseil du patrimoine du Québec et gérés par ce dernier. Donc, ce que l'on comprend, puisque nous sommes devant le fait accompli, c'est que la Place des Anciens Combattants va devenir caduque », mentionne M. Johnson.

Clémence Thériault, citoyenne de Rimouski dont l'oncle était un ancien combattant dénonce également cette décision. Elle affirme ne pas comprendre ce qui a pu pousser la Ville à agir de la sorte. 

« C'est un souvenir de ceux qui nous ont défendus. C'était une fierté pour nous autres de voir ce monument. Ils l'ont déjà déménagé, sans nous avertir, sans permission et sans demander l'avis du public. Je trouve ça déplorable », affirme Mme Thériault qui croit que l'administration municipale aurait dû procéder à des consultations au préalable.

Le maire Éric Forest a reconnu cette semaine que la Ville de Rimouski ignore pour l'instant ce qu'elle fera de la Place des Anciens Combattants. Le maire espère depuis longtemps en faire une place publique, mais il affirme qu'il ne pourra vraisemblablement pas mener ce projet à bon port avant la fin de son mandat.

Il en coûtera à la Ville de Rimouski plus de 125 000 $ pour restaurer et déplacer le monument des Braves.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine