Retour

Le député de Gaspé ne veut plus de communautés isolées

Le député de Gaspé, Gaétan Lelièvre, s'est engagé à étudier les possibilités pour assurer la sécurité des communautés de la Haute-Gaspésie et ce, dès le retour des fêtes. Il refuse qu'elles se retrouvent encore une fois isolées à cause des dommages subient à la route 132 par les aléas de la nature.

« Qu’est-ce que la nature nous réserve la prochaine fois? » se demande-t-il. Pour le député Lelièvre, il est important de trouver des solutions pour plus que des communautés se retrouvent enclavées « C’est notre devoir comme gouvernement de voir à ce que ces situations n’arrivent pas et de mettre en place des mesures préventives. »

Ce n’est pas simple rappelle-t-il, car la route est construite entre le fleuve et la montagne ce qui laisse peu de possibilités.

Est-ce que ça va être une reconstruction de la route? Je crois que c’est une grande décision. Il faut évaluer tous les scénarios.

Gaétan Lelièvre, député de Gaspé

Il demande à rencontrer les ministères impliqués et les communautés de la MRC de la Haute-Gaspésie pour trouver ces solutions

Plus tôt, le préfet de la Haute-Gaspésie, Allen Cormier, lançait le même appel au gouvernement.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, des sections de la route 132 ont été gravement endommagées par l’assaut des vagues.

Les autorités ont été obligées de fermer la route sur une centaine de kilomètres entre Tourelle à Grande-Vallée. Durant ce temps, il était impossible d'entrer ou de sortir de certaines municipalités. La réouverture de la route était prévue lundi, mais c'est plutôt samedi soir que les voitures ont pu rouler de nouveau. La circulation se fait en alternance dans certains secteurs.

De nouvelles rafales de vent et des marées importantes sont prévues dans les prochaines heures.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une bulle gèle sous nos yeux





Concours!



Rabais de la semaine