Retour

Le don d'organes sauve des vies dans Duplessis

Une résidente de Port-Cartier attend le jour où l'on lui offrira un coeur compatible pour prolonger sa vie. Les membres de l'organisme Greffe-toi à nous s'impliquent pour soutenir une prochaine intervention chirurgicale.

Un texte de Louis Garneau

Greffée du coeur il y aura bientôt quatre ans, Maryse Clements est bien heureuse d'avoir pu profiter d'un don. « Oui, parce que j'ai été greffée du coeur le 24 février 2013. »

Grâce à quelqu'un au Québec, ça me permet de pouvoir voir mes enfants grandir. Puis de pouvoir poursuivre ma vie, de reprendre une vie normale.

Maryse Clements, greffée du coeur

L'organisme Greffe-toi à nous dessert le comté de Duplessis. Le thème de cette année, « Le don d'organes, j'ai ça à coeur », plaît bien au frère de la greffée.

C'est toujours un choc d'apprendre que quelqu'un proche de nous doit être greffé.

Dave Clements, frère de Maryse

Il invite la population à signer sa carte de don d'organes, et surtout, d'en aviser les proches.

L'organisme a été fondé par Lucien Dallaire, un ancien journaliste de Radio-Canada, lui-même greffé du foie, pour soutenir les receveurs d'organe.

C'est de soutenir moralement les personnes en attente ou les suivis post-greffe. De soutenir aussi financièrement les personnes qui ont à se déplacer dans les grands centres.

Maryse Clements, greffée du coeur

Le quatrième souper-bénéfice annuel est célébré par 280 convives qui contribuent ainsi à poursuivre la mission de Greffe-toi à Nous.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un gros chien fait des vagues en apprenant à nager





Rabais de la semaine