Retour

Le Drakkar de Baie-Comeau espérait de meilleurs résultats cette saison

Le Drakkar a fait le bilan d'une saison en dessous des attentes, lors d'un conférence de presse à Baie-Comeau, mardi. L'aventure des Nord-Côtiers dans les séries éliminatoires de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) s'est terminée vendredi.

Un texte de Marlène Joseph-Blais

Le Drakkar a signé une seule victoire dans la série l'opposant aux Mooseheads d'Halifax, qui en ont obtenu quatre pour passer à la ronde suivante. C'est un gain de plus que l'an passé pour l'équipe de Baie-Comeau.

Résultats décevants

L'équipe aurait souhaité terminer sa saison régulière plus près du sommet du classement général de la LHJMQ et ainsi éviter d'affronter l'une des meilleures formations du circuit en première ronde éliminatoire.

« Les Mooseheads d'Halifax allaient extrêmement bien. Leur gardien de but a été excellent pendant le match numéro cinq ici, donc quand tu te ramasses à jouer contre une bonne équipe, ça te met un peu dans l'embarras pour pouvoir performer », constate le directeur général du Drakkar, Steve Ahern.

L'entraîneur-chef du Drakkar, Martin Bernard, rappelle que certains joueurs, dont Gabriel Fortier et Xavier Bouchard, pourraient être repêchés par une équipe de la Ligue nationale de hockey (LNH) en juin. L'an prochain, ils n'auront plus à gérer la pression qui vient avec cette étiquette de « joueur espoir » en vue du repêchage.

« On va pouvoir travailler, regarder en avant, puis avoir autre chose en tête que le repêchage tous les soirs. Qu'est-ce que je fais sur la glace, puis il y a combien de scouts ici à soir? Ces enjeux individuels vont être derrière nous », affirme Martin Bernard.

Meilleur travail d'équipe nécessaire

Les dirigeants du Drakkar estiment que les joueurs devront former un groupe plus uni s'ils souhaitent obtenir de meilleurs résultats l'an prochain. « T'as à travailler en équipe pour gagner », affirme Steve Ahern, qui suggère à ses matelots de monter à bord d'un crabier pour voir un véritable équipage à l'oeuvre.

L'entraîneur-chef salue l'amélioration individuelle de plusieurs joueurs, dont Ivan Chekhovich, D'Artagnan Joly et Gabriel Fortier. « On regarde l'émergence d'un gars comme Fortier, son leadership, son aplomb auprès de notre équipe, quel genre de locomotive il a été pour notre équipe. Ça a été excellent », dit Martin Bernard.

Il souligne aussi la progression de Nathan Légaré et de Christopher Merisier-Ortiz qu'il a pu observer en fin de saison. « On a tous les ingrédients individuels qui ont progressé, précise l'entraîneur. Notre job, c'est de les mettre ensemble et de faire une équipe avec ça. »

Chekhovich et Joly chez les pros

Aussitôt leur saison junior terminée, deux joueurs ont quitté Baie-Comeau pour rejoindre une équipe de la Ligue américaine de hockey.

Ivan Chekhovich a rejoint le Barracuda de San José, affilié aux Sharks, l'équipe qui l'a sélectionné au dernier repêchage de la LNH.

D'Artagnan Joly, repêché en 2017 par les Flames de Calgary, s'est joint à son club-école, le Heat de Stockton.

Assistance en hausse

Le Drakkar a attiré en moyenne 1751 partisans par match au cours de la dernière saison. Au total, 59 566 personnes ont visité le Centre Henry-Leonard en 2017-2018, ce qui représente une augmentation de 6 % par rapport à l'an dernier.

Plus d'articles