Retour

Le Festi-Mots : un premier rendez-vous réussi

« Je regardais la programmation et tout m'intéressait. » « Il faut que ça revienne! », « Il y avait un manque, vous l'avez comblé. » Voilà quelques commentaires qui sont revenus de la part du public qui a participé à l'une ou l'autre des activités proposées par le premier Festi-Mots de Matane.

Un texte de Brigitte Dubé

L'organisatrice Mélanie Gagné, qui avait reçu son mandat de la bibliothèque municipale et de la Ville de Matane, est enchantée.

Selon Mélanie Gagné, il y a eu « de belles salles » tous les soirs, que ce soit pour le 5 à 7 gourmand, le conte théâtral pour les jeunes, la Soirée des doublures ou le spectacle littéraire. D'autres activités parallèles étaient aussi prévues. On avait même pensé aux personnes âgées avec des lectures personnalisées à la Résidence des Bâtisseurs. La Marche des mots sur l'avenue Saint-Jérôme permettait au public de rencontrer des auteurs d'ici et de se laisser faire la lecture dans des lieux hétéroclites.

Le public en redemande

Selon l'organisatrice, l'intérêt du public s'est exprimé de vive voix, mais aussi par la forte fréquentation de la page Facebook. Mais, d'où qu'ils proviennent, les commentaires mentionnaient un manque du côté des événements littéraires à Matane, où on offre pourtant beaucoup d'activités culturelles. Le Festi-Mots s'est installé dans le coeur du public qui souhaite maintenant son retour.

Tout est question de budget. Cette année, le Festi-Mots disposait de15 000 $ provenant de l'Entente culturelle entre la Ville de Matane et le ministère de la Culture et des Communications. La Ville de Matane a aussi fait sa part.

Mme Gagné se nourrit d'espoir et indique que d'éventuels partenaires financiers ont manifesté leur intérêt.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine