Retour

Le Festivent de Longue-Rive perd son commanditaire principal

Le 6e Festivent de Longue-Rive bat son plein cette fin de semaine, mais une ombre est venue assombrir le tableau. Les organisateurs du festival ont appris que le commanditaire principal, Loto-Québec, ne renouvellera pas son financement l'an prochain.

Cette perte de financement de 5 000 $ inquiète de nombreux intervenants de la région, qui est déjà aux prises avec un contexte économique difficile.

Loto-Québec explique qu'avec la réduction de son enveloppe dédiée aux commanditaires, le Festivent n'était plus admissible au programme.

« C'est un événement qui correspondait à nos critères par les années passées, indique le porte-parole Patrice Lavoie. C'est un bel événement, les organisateurs sont très dynamiques, mais malheureusement, on a dû faire des choix. »

Un moteur économique régional

Les organisateurs du Festivent déplorent cette perte, car selon eux, le festival est un moteur économique important pour la communauté.

Il attire environ 5 000 visiteurs chaque année, dont près de 40 % de l'extérieur de la région.

« Dans la conjoncture économique aujourd'hui, retrouver un partenaire qui va me donner le même montant que Loto-Québec et qu'en plus va me donner la même visibilité, ça va être très dur », s'inquiète le coordonnateur du Festivent de Longue-Rive, Yves Laurencel.

Le budget de fonctionnement du Festivent est de 80 000 $.

Selon les organisateurs, la perte du financement de Loto-Québec aura un grand impact, puisqu'en Haute-Côte-Nord, les entreprises privées qui commanditent des festivals sont assez rares.

Plusieurs organismes vivent la même situation dans la région avec l'économie qui tourne au ralenti, selon l'agente de développement culturel à la MRC de la Haute-Côte-Nord, Audrey Lafontaine.

D'après le reportage de Vincent Larin

Plus d'articles

Commentaires