La création multimédia Tektonik a été présentée au public pour la toute première fois jeudi. Pour l'organisation, c'est le coup d'envoi du Géoparc de Percé, un site créé pour mettre en valeur l'attrait géologique de Percé, mais aussi dynamiser l'endroit.

Un texte de Jean-François Deschênes

Grâce à l'exposition interactive, les gens pourront découvrir les épisodes géologiques qui ont façonné Percé et qui s'étendent sur 500 millions d'années.

Un concept qui peut paraître fastidieux à première vue, mais le concepteur de la firme montréalaise XYZ Technologie culturelle, Jacques Larue, assure que la visite intéressera toute la famille et surtout les enfants.

« L'idée, c'était : il y a 400 000 visiteurs qui passent à Percé chaque année. C'est énorme et on a un peu de difficulté à les retenir dans la région. »

L'exposition se trouve dans le Pavillon d'accueil, qui propose aussi des jeux intérieurs pour les enfants.

À l'extérieur, 18 kilomètres de sentiers pédestres ont été réaménagés au sommet du mont Saint-Anne, où les visiteurs découvriront 23 géosites.

En août, la plateforme vitrée située à 200 mètres d'altitude sera accessible. Elle donnera des frissons aux visiteurs, promettent les organiseurs.

La présidente du Géoparc, Cathy Poirier, précise que le projet global de 7,3 millions de dollars est aussi économique, social et touristique, et vise à donner un coup de pouce à la région en offrant des attraits différents.

L'organisation espère toujours obtenir un statut spécial de géoparc octroyé pas l'UNESCO.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine