Retour

Le jeune Grégoire Bisson ne sera pas pénalisé, assure le ministre de l'Éducation

Le ministre de l'Éducation, Sébastien Proulx, assure que le jeune Gaspésien Grégoire Bisson, lourdement handicapé à la suite d'un accident, conservera les services auxquels il a droit à l'école.

Un texte de Brigitte Dubé

Son père, Aurélien Bisson de Bonaventure, avait lancé un cri du cœur, craignant qu'il ne subisse les contrecoups de l'actualisation du programme de formation et d'intégration sociale.

Interrogé par Radio-Canada, le ministre a voulu se montrer rassurant.

M. Proulx ajoute qu'il est toujours dans l'intention du ministère de l'Éducation et de la commission scolaire de continuer à accompagner les enfants et les adultes avec des difficultés.

En 1989, un automobiliste a happé les deux fils d'Aurélien Bisson alors qu'ils attendaient l'autobus scolaire à Bonaventure. Gabriel a perdu la vie, mais Grégoire a survécu après avoir passé plusieurs mois dans le coma.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine