Retour

Le maire de Baie-Trinité est déclaré coupable d'agression sexuelle

Le maire de Baie-Trinité, Denis Lejeune est reconnu coupable d'agression sexuelle. Il est acquitté d'une autre accusation de harcèlement. Le verdict vient tout juste d'être rendu par le juge François Boisjoli. 

La peine de Denis Lejeune sera connue le 13 octobre. Son avocat confirme qu'il fera appel de la décision du juge François Boisjoli. 

Le maire était accusé d'avoir agressé sexuellement et d'avoir harcelé une femme de sa connaissance.

Version de la présumée victime jugée douteuse

Lors des plaidoiries, l'avocat de la défense, Christian Maltais, avait qualifié la version de la présumée victime d'invraisemblable.  Pendant 18 mois, elle n'avait jamais soufflé mot à qui que ce soit des agressions ni du harcèlement qu'elle prétendait avoir subis.

La défense estimait aussi que son témoignage était douteux en raison de sa mémoire sélective et de réponses qui semblaient souvent calculées.

Contradictions de l'accusé par rapport à ses aveux

Quant à l'avocate de la poursuite, Me Maïka Rousseau, elle avait expliqué ce délai par la position de vulnérabilité dans laquelle se trouvait la présumée victime par rapport à Denis Lejeune.

L'avocate avait soutenu que la version des faits de Denis Lejeune était peu fiable et devait être rejetée, en raison de ses contradictions par rapport aux aveux qu'il avait faits aux policiers le jour de son arrestation, en juillet 2013.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête de neige au Colorado rend la conduite difficile





Rabais de la semaine