Retour

Le maire de Gros-Mécatina avait entamé des poursuites contre les cinq conseillers démissionnaires

Le maire de Gros-Mécatina, Randy Jones, a entamé en janvier 2016 des poursuites judiciaires contre les cinq conseillers municipaux du village, qui ont démissionné mardi.

Randy Jones réclame 300 000 $ à titre de dommages moraux et 100 000 $ à titre de dommages punitifs aux cinq conseillers.

Selon la requête présentée à la cour par l'avocat de Randy Jones, les conseillers auraient écrit une lettre qui aurait porté préjudice au maire. Celle-ci aurait d'ailleurs été affichée à plusieurs endroits dans le village.

Dans cette lettre, les conseillers critiquaient la décision du maire d'avoir écrit une lettre de recommandation pour un résident sans leur consentement.

Les cinq conseillers ont remis leur démission le 6 avril et, depuis, le conseil municipal ne peut plus siéger. C'est donc la Commission municipale qui administre la municipalité jusqu'à ce que de nouvelles élections aient lieu.

D'après les informations d'Alix-Anne Turcotti.

Plus d'articles

Commentaires