Retour

Le maire de La Martre en faveur d'une voie de contournement

Le maire de La Martre en Gaspésie ne veut plus que sa communauté se retrouve isolée et veut une alternative à la route 132.

Le 16 décembre dernier, la mer emportait une partie de la route qui traverse la Haute-Gaspésie, isolant ainsi le petit village de La Martre pendant deux jours.

Ce n'est pas la première fois que la route est endommagées à cause des assauts du fleuve. Le maire craint que l'événement se répète et que la sécurité des 240 habitants soit compromise. « Ça s'était déjà parlé il y a trois ans lors de l'ouragan Arthur, le chemin avait brisé sur la 132. Là, on a été enclavés durant deux jours, mais imaginez une semaine et plus, on commencerait à manquer de vivres et de tout. »

Il faut vraiment prendre ça au sérieux.

Yves Sohier, maire de La Martre

Le maire Sohier rencontrera le député de Gaspé, la Sécurité civile et la MRC de la Haute-Gaspésie dans les prochaines semaines pour trouver une solution.

Il n'est pas seul à vouloir une alternative à la 132 en cas de bris de la route. Le député Lelièvre s'est engagé à étudier les solutions.

Plus d'articles

Commentaires