Retour

Le maire des Îles-de-la-Madeleine réclame l'amende du déversement d'Hydro-Québec

Le maire des Îles de la Madeleine réclame les 410 000 $ d'amende imposés à Hydro-Québec pour le déversement de pétrole de l'oléoduc de la centrale thermique d'Hydro-Québec au port de Cap-aux-Meules en septembre 2014.

La loi oblige plutôt que la majeure partie de la somme soit versée au Fonds vert, qui retourne à son tour l'argent à des entreprises, organismes, ou municipalités.

Jonathan Lapierre veut que l'argent soit transféré aux Madelinots en compensation des dommages.

Seulement 65 000 litres de diesel ont été recueillis sur les 100 000 litres déversés.

Selon les estimations d'Hydro-Québec, il faudra au moins encore deux ans pour tout remettre en état. « Si tout va bien », ironise le maire Lapierre. 

M. Lapierre croit qu'un projet environnemental conjoint entre l'archipel et la société d'État pourrait être réalisé grâce à cette amende.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine