Retour

Le milieu des affaires de Baie-Comeau dénonce la décision du CISSS de délocaliser un poste de direction

Le milieu des affaires de Baie-Comeau dénonce à son tour la délocalisation du poste de directeur des ressources humaines, communications et affaires juridiques du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Côte-Nord à Sept-Îles.

La Chambre de commerce de Manicouagan et Innovation et développement Manicouagan unissent leurs voix à celle du maire de Baie-Comeau, Claude Martel.

Ce dernier affirmait jeudi que le directeur général du Centre intégré de santé, Marc Fortin, tentait de démanteler le centre administratif du CISSS, situé à Baie-Comeau, en déplaçant un troisième poste de direction à Sept-Îles.

La présidente de la Chambre de commerce de Manicouagan, Nancy Leblanc, se questionne sur les orientations de la direction du CISSS.

« On n'a absolument rien contre Sept-Îles, sauf qu'il faut comprendre que ce sont des emplois de qualité à Baie-Comeau et que le centre administratif est à Baie-Comeau », avance Nancy Leblanc.

La présidente de la Chambre de commerce souhaite avoir des explications de la part du directeur général.

Du côté du CISSS de la Côte-Nord, le conseiller en communication, Pascal Paradis, explique que l'objectif n'est pas de démanteler le centre administratif, mais plutôt d'avoir une « parité entre l'est et l'ouest du territoire ».

D'après Pascal Paradis, il y a 12 postes de cadres en Haute-Côte-Nord et dans la Manicouagan tandis qu'on en retrouve 8 à Sept-Îles, Port-Cartier et Havre-Saint-Pierre.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine