Retour

Le ministre Blais veut former davantage de travailleurs en entreprise

Le ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, François Blais, souhaite que davantage de travailleurs soient formés en entreprise. C'est ce qu'il a affirmé, lundi matin, alors qu'il était de passage à Rimouski dans le cadre d'une tournée de consultation au sujet du marché du travail québécois.

Un texte de Julie Tremblay avec la collaboration de Denis Leduc

Le ministre Blais veut développer plus de programmes de formation en entreprise afin que les travailleurs acquièrent des compétences dont les employeurs ont besoin.

Il considère qu'avec le vieillissement de la population, il y aura de moins en moins de travailleurs spécialisés disponibles à l'emploi. Il faut donc, selon lui, qu'il y ait une adéquation entre la formation de la main-d'oeuvre et le marché du travail :

François Blais affirme que ce type de formation est fréquent en Europe et, selon lui, Québec doit emboîter le pas pour répondre à ses besoins en main-d'oeuvre :

« Si on ne répond pas à ce besoin de main-d'oeuvre là, il y a des risques économiques parce que les entreprises ne pourront pas se développer autant qu'elles le voudraient », dit-il.

Travailleurs saisonniers et  baisse du taux de chômage

Par ailleurs, le ministre de l'Emploi prévoit que le taux de chômage continuera à diminuer dans la région au cours des prochaines années, puisqu'il y aura moins de travailleurs disponibles.

Il considère que les employeurs devront faire preuve de plus de souplesse et embaucher davantage de travailleurs saisonniers, même si ceux-ci pourraient avoir à s'absenter pendant quelques mois, le temps d'occuper leur emploi saisonnier.

Le ministre convient toutefois que ce n'est pas si simple de concilier des emplois qui demandent des formations spécifiques. Il espère trouver des pistes de solution dans cette tournée des régions qu'il a entamée cette semaine.

Les idées recueillies dans les différentes régions serviront de base aux discussions lors du Rendez-vous national sur la main-d'oeuvre, qui doit avoir lieu à Québec, cet automne.  

Plus d'articles

Commentaires