Le célèbre panache du Monstre de Matane est exposé au Salon Expo Nature de Rimouski samedi et dimanche. Ce trophée de chasse est connu pour sa grosseur, mais surtout pour la longue saga judiciaire qui l'entoure.

Un texte de Michaëlle Ouellet

Le chasseur Jérémy Boileau, qui a abattu la bête en 2011, est soulagé que les procédures judiciaires entourant le trophée de chasse soient terminées.

Au cours des prochains mois, Jérémie Boileau ira exposer le panache dans plusieurs expositions de chasse et de pêche aux États-Unis. Il apportera toutefois avec lui une réplique de la bête, pour éviter des problèmes aux douanes.

Quelques chiffres

Rappel des faits

Jérémie Boileau a abattu l’orignal en 2011. Il a pourtant pu récupérer son trophée de chasse cinq ans après, en 2016, à la suite de longues procédures judiciaires.

Cette saga a débuté alors que Jérémy Boileau avait atteint mortellement le célèbre orignal, connu par de nombreux chasseurs et surnommé le « monstre » dans la région de Matane.

Jérémy Boileau était guidé lors de sa chasse par un employé de la Société des établissements de plein air du Québec, Claude Lavoie.

Après le coup de feu mortel, les deux hommes ont fait trois heures de recherche en forêt sans jamais retrouver l'orignal.

Ce n'est que deux jours plus tard que le guide l'a finalement retrouvé, mais il ne l'a jamais remis à Jérémy Boileau.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une crampe musculaire vraiment intense





Rabais de la semaine