Retour

Le NPD veut donner un second souffle à Via Rail 

Via Rail doit améliorer son service de trains de passagers pour développer l'économie et le tourisme dans l'est du pays: c'est la position commune des candidats néo-démocrates du nord du Nouveau-Brunswick et de l'Est du Québec qui se sont réunis lundi avant-midi à Campbelton.

Un texte de Martin Toulgoat

En Gaspésie, le train de passagers de VIA Rail ne se rend plus jusqu'à Gaspé depuis près de quatre ans. Le transporteur a aussi réduit de moitié le nombre de départs de son circuit Océan qui fait la liaison entre Montréal et Halifax en passant par le Bas-St-Laurent et le Nouveau-Brunswick. 

« Via Rail diminue son offre de service dans l'Est du Québec. On sait qu'il y a 200 postes qui ont été coupés depuis 2012 et il y a aussi une diminution importante du nombre de trajets », rappelle le député sortant dans Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques, Guy Caron.

Les députés néodémocrates du nord du Nouveau-Brunswick et de l'Est du Québec soutiennent que de diminuer l'offre de service est paradoxal, parce que le nombre de passagers, lui, est en augmentation.

Revoir le conseil d'administration de Via Rail

S'il est porté au pouvoir lundi prochain, le Nouveau Parti démocratique veut aussi revoir le conseil d'administration de la société d'État.

« Le plan du NPD pour sauver Via Rail exigerait que son conseil d'administration compte des membres de l'industrie touristique et du milieu municipal pour mieux répondre aux préoccupations des communautés », explique le candidat néo-démocrate dans Avignon-Mitis-Matane-Matapédia, Joël Charest.

Par contre, les pouvoirs d'Ottawa demeurent limités, reconnait le NPD.

« Évidemment ce n'est pas le rôle du gouvernement de s'ingérer dans la gestion quotidienne de Via Rail mais, sous un gouvernement néo-démocrate, il est clair qu'un conseil d'administration devrait être davantage en synergie avec nos objectifs », croit Guy Caron.

Le NPD promet environ 1,3 milliard par années durant 20 ans pour améliorer le transport en commun. Dans l'est du pays, le transport ferroviaire est ciblé.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine