Retour

Le personnel de l'UQAR invité à préciser l'impact des coupes

Partout sur les campus du Québec, dont celui de l'UQAR, les syndicats d'employés documentent les impacts des coupes budgétaires sur les services. Professeurs, chargés de cours, personnel de soutien et étudiants salariés sont invités aujourd'hui à remplir une fiche pour faire connaître les conséquences des compressions sur leur travail.

Un texte de Richard Lavoie

Ces fiches colligées un peu partout au Québec seront par la suite remises au ministre de l'Éducation. Les syndicats veulent rappeler à Pierre Moreau que les coupes déjà imposées par ses prédécesseurs ont fait mal et ont grandement nui aux services.

« Le nombre d'activités d'enseignement diminue du fait qu'on met plus d'étudiants dans les cours. Il y a des cours qui sont offerts aux deux ans au lieu d'être offerts à toutes les années. Les coupes affectent vraiment tout le monde. On a 20 postes de professeur qui n'ont pas été comblés », fait valoir la présidente des Chargés de cours de l'UQAR, Louise Bérubé.

Pour les syndicats ainsi que pour l'association étudiante, l'AGECAR, il est impensable pour l'université d'absorber de nouvelles coupes. Pourtant, le gouvernement a déjà fait savoir que de nouvelles compressions sont prévues cette année.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité