Retour

Le phare de Cap-des-Rosiers fermé : Diane Lebouthillier interviendra

La ministre du Revenu national et député de Gaspésie-les-Îles-de-la-Madeleine, Diane Lebouthillier, s'engage à intervenir auprès de ses collègues ministres à Ottawa pour les sensibiliser à l'avenir incertain du phare de Cap-des-Rosiers.

Un texte de Jean-François Deschênes d'après une entrevue réalisée à Bon pied, bonne heure.

Le bâtiment historique est fermé depuis un peu plus d’une semaine

L'organisme Patrimoine Gaspésie demandait que le phare, propriété de Pêches et Océans Canada, soit transféré à Environnement Canada pour que le ministère l’intègre au Parc national Forillon.

Madame Lebouthillier a rappelé que ce dossier ne relevait pas de son ministère, mais elle a assuré qu'elle en parlera à ses collègues ministres. « Ce que je peux vous dire, c’est qu’on va travailler très fort avec le milieu puis la Ville de Gaspé et les gens du milieu de Cap-des-Rosiers c’est ce que je peux promettre.

Pêches et Océans Canada a promis de payer pour les réparations d’urgence, sans plus. Il n’est pas question pour le ministère d’assumer les coûts de la réfection du bâtiment évalués à 6,5 millions de dollars.

Plus d'articles

Commentaires