Retour

Le pont couvert de Neigette sera remplacé, mais conservé

Devenu désuet et non sécuritaire pour les véhicules et charges de plus de 5 tonnes, le pont couvert de Neigette, près de Saint-Anaclet-de-Lessard, sera remplacé. Le ministère des Transports en construira un neuf l'an prochain.

Le pont couvert date du début des années 1900. Il sera déplacé et conservé. Le Ministère des Transports assumerait les frais de déplacement.

De concert avec la municipalité, la corporation du patrimoine de Saint-Anaclet-de-Lessard a présenté un projet visant à le mettre en valeur ainsi que tout le secteur environnant. Un petit musée y serait aménagé.

Le pont couvert deviendrait le point central d'une aire de repos avec des panneaux d'interprétation.

Le président de la Corporation du patrimoine de Saint-Anaclet-de-Lessard, Lucien Roy, aimerait qu'il devienne une petite attraction touristique, peut-être une halte pour les cyclistes. « Ce bâtiment a une grande valeur patrimoniale. Il est assez bien conservé pour son âge, remarque-t-il. C'est, à ma connaissance, avec le pont des Draveurs à Mont-Lebel, le seul pont couvert de la MRC Rimouski-Neigette. »

De longs détours pour les agriculteurs

Le pont couvert est aussi une richesse patrimoniale à conserver pour le maire de Saint-Anaclet, Francis St-Pierre. Mais, celui-ci estime qu'il est grand temps de le remplacer. « Il ne répondait plus aux besoins des agriculteurs. Avec leurs véhicules très lourds, ils doivent faire de longs détours. »

La capacité portante du pont couvert est de 5 tonnes et un tracteur sans chargement peut atteindre ce poids, selon le maire. Le nouveau pont aura une capacité de 35 tonnes.

Il reste environ 80 ponts couverts au Québec et 150 au Canada.

D'après un reportage de Louis Lahaye Roy

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Ils en repêchent par milliers chaque année à Amsterdam





Rabais de la semaine