Retour

Le Port de Sept-Îles réclame 871 242 $ à Cliffs ressources naturelles

Le Port de Sept-Îles réclame des créances qui totalisent 871 242 $ à Cliffs ressources naturelles dans une requête déposée en Cour supérieure. L'Administration portuaire fait valoir qu'elle aurait dû recevoir ces montants après que la compagnie américaine se soit placée sous la protection des tribunaux en janvier 2015.

Les créances concernent notamment la location de terrains et des paiements minimums annuels pour l'utilisation des installations du port, en vertu d'une entente conclue en 1998.

Le Port de Sept-Îles soutient que ces sommes sont exclues du processus de liquidation des actifs de Cliffs.

Une date pour l'audition de cette requête n'a pas encore été fixée. Pour sa part, le contrôleur responsable de la liquidation des actifs de Cliffs, FTI Consulting, tente de régler ce litige à l'amiable.

Nouveau sursis pour une proposition aux créanciers du lac Bloom

Cliffs ressources naturelles réclame à la Cour supérieure un nouveau sursis, jusqu'au 30 septembre, pour présenter une proposition à ses créanciers concernant ses installations de la mine du lac Bloom.

La minière américaine soutient que ce sursis lui donnerait le temps de terminer des négociations et diverses transactions concernant les actifs situés près de Fermont.

Le tribunal lui a déjà accordé un délai supplémentaire, qui se termine le 22 avril. La cour ne s'est pas encore prononcée sur la nouvelle demande.

Le contrôleur légal responsable du dossier appuie la compagnie minière américaine dans sa requête.

D'après les informations de Charles-Alexandre Tisseyre 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine