Retour

Le PQ s'inquiète d'une éventuelle surtaxe américaine de 50 % sur l’importation d’aluminium

Le Parti québécois somme le gouvernement Couillard de défendre l'industrie de l'aluminium du Québec devant la menace de l'imposition d'une surtaxe de 50 % sur l'aluminium canadien exporté aux États-Unis. Toutefois, les Métallos américains ont accepté de faire marche arrière pour épargner leurs collègues canadiens.

Le député de René-Lévesque, Martin Ouellet, et deux de ses collègues, Sylvain Gaudreault et Mireille Jean, ont réagi au dépôt d'une pétition par un grand syndicat aux États-Unis, United Steelworkers, qui souhaite la mise en place de cette mesure protectionniste.

Le syndicat des Métallos américain réclame auprès des instances nationales du commerce une hausse des taxes sur les importations de l'aluminium. Il souhaite ainsi protéger les emplois et réduire les fermetures d'aluminerie aux États-Unis.

Les députés du Parti québécois pressent le premier ministre Philippe Couillard de faire valoir l'importance du secteur de l'aluminium du Québec:

Le gouvernement du Québec a déjà mobilisé sa délégation à Washington sur le dossier.

Intervention des Métallos canadiens

Le directeur adjoint des Métallos au Québec, Dominic Lemieux, confirme que des discussions menées jeudi avec la direction internationale du syndicat ont convaincu les travailleurs américains que l'aluminium produit au Canada ne menace pas l'industrie américaine. Le syndicat des Métallos américain se dit prêt à exempter l'aluminium canadien de la requête déposée au gouvernement américain.

Par contre, tout ne serait pas gagné, selon le président de l'Association de l'aluminium du Canada. Jean Simard estime que ce genre de requête ne permet pas d'exclure un pays en particulier.

Pour sa part, un porte-parole du ministère fédéral du Commerce international croit que l'imposition d'une surtaxe de 50% sur l'aluminium canadien exporté aux États-Unis, si jamais elle était appliquée, nuirait au Canada. Il ajoute que le Canada et les États-Unis doivent travailler ensemble pour trouver des solutions.

Avec les informations de Charles-Alexandre Tisseyre. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine