Retour

Le projet d'amélioration du réseau d'aqueduc de Port-Cartier refusé

L'été dernier, Québec et Ottawa ont conclu une entente de 664 millions de dollars pour le financement de projets d'améliorations de réseaux d'aqueduc des municipalités.

Québec a mis fin à la réception de demandes de subventions trois semaines après le lancement du programme, car le gouvernement a été submergé de candidatures. Port-Cartier a pu déposer sa demande à temps, mais celle-ci a été refusée.

La mairesse de Port-Cartier, Violaine Doyle, espère pouvoir se qualifier au programme lors d'une éventuelle deuxième vague d'appels de projets, le printemps prochain.

On espère vraiment que d'ici quelques mois, le gouvernement va offrir de nouvelles sommes. Il y a beaucoup de municipalités comme nous. Soit elles n'ont pas eu le temps de présenter leurs projets, ou, comme dans notre cas, il a été refusé.

Violaine Doyle, mairesse de Port-Cartier

Violaine Doyle veut réussir à boucler le financement de ce projet évalué à 7 millions de dollars, incluant le traitement et la distribution de l'eau potable, de même que l'épuration des eaux usées.

Plus d'articles