Retour

Le projet de refuge animalier en Haute-Gaspésie tarde à se réaliser

L'instigatrice du projet, Manon Parent, tente de convaincre les élus de la nécessité de sa mise en place dans la MRC de la Haute-Gaspésie.

Un texte de Joane Bérubé

Manon Parent a déposé des demandes pour un soutien financier, à la Municipalité de Cap-Chat ainsi qu’à celle de Sainte-Anne-des-Monts.

Mme Parent a déposé une pétition comptant 3000 signatures, réunies en 10 jours, afin d’appuyer sa démarche.

Manon Parent souhaiterait que chaque municipalité de la MRC de la Haute-Gaspésie verse 2 $ par habitant par année, ce qui rapporterait environ 22 000 $ pour financer le fonctionnement du refuge. « Cela assure les assurances, l’électricité, la nourriture de base et les soins vétérinaires de base », précise Manon Parent.

Des entreprises seraient aussi prêtes à offrir du matériel pour aider à l’aménagement du refuge.

Soutien des élus recherché

La résidente de la Haute-Gaspésie souligne qu’il n’y a aucun refuge du genre de Cap-Chat jusqu’à Sainte-Madeleine-de-la-Rivière-Madeleine.

Il y a pourtant de nombreux animaux errants sur le territoire, souligne-t-elle.

Actuellement, Manon Parent, qui recueille bénévolement des animaux errants, peine à répondre aux demandes. Elle s’insurge par ailleurs contre la violence et la cruauté envers les animaux. « Il y a une différence entre mettre un animal dehors ou le voir passer et faire comme s’il n’existait pas et une personne qui va empoissonner ou battre un animal et le martyriser. J’ai des animaux qui ont été battus. »

Une réunion est prévue mercredi soir, aux locaux de la Légion canadienne de Sainte-Anne-des-Monts pour tenter de convaincre les élus et acteurs régionaux de la nécessité du projet.

Manon Parent entend profiter des élections municipales à l’automne pour faire valoir son projet. Jusqu’à présent, sa demande adressée à la Municipalité de Sainte-Anne-des-Monts est demeurée sans réponse.

Quant au maire de Cap-Chat, Judes Landry, il a indiqué avoir d’autres priorités.

Plus d'articles

Commentaires