Transport Canada enrochera finalement le quai Est de Saint-Maxime-du-Mont-Louis. Bien que le projet annoncé ne répond pas aux attentes de la population, le maire Serge Chrétien accueille avec soulagement cette décision.

Un texte de Brigitte Dubé

Le quai conservera sa configuration actuelle et ne comportera pas d'éperon (un ajout à la tête du quai qui donnerait à la structure la forme d'un L), contrairement à ce que demandait la Corporation de développement, qui comptait sur ce prolongement pour aménager un refuge pour petits bateaux.

Bien conscient que l'absence d'éperon risque d'en décevoir plus d'un, Serge Chrétien ne compte pas contester la décision de Transports Canada.

Selon l'échéancier prévu, les travaux débuteront vers la fin de l'été 2017, pour une durée de deux à trois ans.

Le ministère a refusé de préciser le coût de ce projet, afin de ne pas nuire au processus d'appels d'offres à venir.

Transports Canada précise aussi que l'option choisie pourrait possiblement permettre un éventuel aménagement récréatif.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine