Retour

Le recrutement de médecins spécialistes toujours difficile sur la Côte-Nord

De nouveaux médecins spécialistes arrivent régulièrement en région, mais seulement 60 % des postes sont pourvus à ce jour au Centre intégré de santé et de services sociaux de la Côte-Nord (CISSS).

Le recrutement est difficile à Baie-Comeau, où 24 des 46 postes sont pourvus. Du côté de Sept-Îles, les trois quarts des médecins spécialistes recherchés, 36 sur 49, sont en fonction.

« On recrute de jeunes médecins pour qui la qualité de vie est importante, souligne le docteur Roger Dubé, directeur adjoint aux services professionnels et à l'enseignement universitaire au CISSS de la Côte-Nord. Ils sont très compétents [...] C'est sûr que quand tu as des effectifs en place, c'est plus vendeur pour un médecin qui vient s'installer de voir qu'il est déjà dans une équipe. »

Effets bénéfiques de l'unité de médecine familiale

En médecine familiale, 116 des 135 postes d'omnipraticiens sont pourvus sur la Côte-Nord.

Roger Dubé croit que l'implantation d'une unité de médecine familiale à Sept-Îles aiderait au recrutement d'omnipraticiens dans l'est de la région.

C'est l'effet qu'a eu l'ouverture d'une telle unité dans la Manicouagan il y a plus de 10 ans.

« Le fait d'avoir des résidents en médecine familiale est un outil de recrutement très efficace, explique Roger Dubé. Mais à Sept-Îles, ce n'est pas un problème de motivation. Les docteurs sont prêts à faire de l'enseignement. Ils en font déjà [...] Mais l'unité de médecine familiale dépend aussi de l'acceptation de l'Université Laval d'en ouvrir une en région. C'est un peu là où le dossier est rendu. »

Sur la Côte-Nord, les besoins les plus importants chez les spécialistes sont dans le domaine de l'anesthésie, la médecine interne, la pédiatrie et la dermatologie.

Avec les informations de Marlène Joseph-Blais

Plus d'articles

Commentaires