Retour

Le réseau cellulaire surchargé en Gaspésie en raison de l'achalandage touristique

Le fort achalandage touristique en Gaspésie se traduit par un engorgement du réseau cellulaire à plusieurs endroits autour de la péninsule. La compagnie Telus a dû revoir la configuration de son réseau à plusieurs endroits, notamment à Chandler, Cap-Chat, Percé et Sainte-Luce.

Un texte d'Élise Thivierge

Depuis quelques semaines, l'utilisation du cellulaire à Percé est difficile. « On essaie d'appeler quelqu'un de cellulaire à cellulaire, ça ne fonctionne pas, des fois et ça coupe en plein milieu. Les textos sont envoyés et reçus plusieurs heures plus tard », explique le directeur général de Percé, Félix Caron.

Devant cette situation, le conseil municipal de Percé a adopté une résolution pour demander à la compagnie Telus de revoir sa couverture cellulaire en Gaspésie. « C'était la même chose l'année passée et c'est quelque chose aussi qu'on voit dans les grands événements, par exemple, pendant le FestiPlage, c'est pratiquement impossible d'avoir une ligne », raconte M. Caron.

Situation exceptionnelle

Telus soutient qu'il s'agit d'une situation exceptionnelle. Selon la porte-parole de la compagnie, Jacinthe Beaulieu, il y a six fois plus d'usagers sur le réseau que d'habitude dans le centre-ville de Percé. « Il semble y avoir un achalandage particulièrement marqué cet été, probablement à cause de la situation avec le dollar par exemple », fait remarquer la porte-parole.

Solutions possibles

Pour la compagnie, l'ajout d'équipements temporaires tel que demandé par Percé n'est pas dans les plans. « Le coût de déploiement est important et on doit avoir des permis », explique la porte-parole de la compagnie, Jacinthe Beaulieu.

La compagnie a donc revu la configuration du réseau à quelques endroits en Gaspésie. « On a configuré notre réseau pour qu'il soit en mode événement », explique Jacinthe Beaulieu.

Au cours des prochains mois, la compagnie compte mettre le réseau de la Gaspésie à jour avec la technologie LTE.

D'après les informations d'Isabelle Larose. 

Plus d'articles

Commentaires