Retour

Le retour d'Orléans Express entre Gaspé et Grande-Rivière dès juillet est encore possible

La Commission des transports du Québec affirme qu'il est trop tôt pour présumer que l'entente pour une meilleure desserte d'Orléans Express en Gaspésie dès cet été est en péril.

Au début, mai, les MRC avaient conclu un accord avec Kéolis, propriétaire de l'entreprise d'autocars, pour le retour du service entre Grande-Rivière et Gaspé, incluant un arrêt à Percé.

Des arrêts à New Richmond, Port-Daniel et Cap-Chat font aussi partie de l'entente.

Mais, le transporteur dit devoir réduire les services ailleurs au Québec pour être en mesure d'améliorer sa desserte ici. La Commission des Transports doit donc mener des consultations, ce qui allonge le processus d'examen de l'entente.

Les opposants à la nouvelle demande d'Orléans ont jusqu'au 13 juin pour se manifester.

Délais administratifs

La préfète de la MRC Rocher-Percé, Nadia Minassian, n'est pas surprise.

« On avait un objectif extrêmement ambitieux pour le 3 juillet, qu'Orléans nous avait proposé, mentionne-t-elle. On se disait donc qu'ils allaient faire un effort pour faire les changements rapidement. Mais, dès le départ, on savait qu'il y aurait des procédures administratives, même de notre côté, parce qu'on a des demandes de financement à adresser. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine