Retour

Le retour du soleil permet d'éviter le pire à la Coopérative Gaïa

En raison du mauvais temps des derniers jours, la Coopérative agroalimentaire Gaïa doit gérer un retard de production de deux semaines. 

Un texte de Roxanne Simard

Le retour du soleil a permis à la ferme maraîchère de Pointe-aux-Outardes d'éviter le pire. La grande quantité de pluie tombée dans les dernières semaines a retardé la plantation.

Avec les sols inondés, impossible pour la machinerie d'entrer dans les champs, explique Francis Forcier coordonnateur de production à la Coopérative de solidarité Gaïa.

« Travailler la terre humide, ça nous amène une compaction. On ne verra pas le résultat tout de suite, mais c'est des dommages qu'on fait qui paraissent à long terme », précise-t-il.

Toutefois, le retour du soleil amène un vent de soulagement sur la Coopérative. Francis Forcier, précise que l'équipe doit maintenant mettre les bouchées doubles pour rattraper le temps perdu.

« Il faut rattraper nos semis qui sont en retard de deux semaines, faut aussi rattraper la plantation de transplant, puis y'a eu un "boom" de mauvaises herbes. »

Une saison 2015 difficile

L'an dernier, la récolte n'avait pas été très bonne en raison du mauvais temps. Francis Forcier, s'inquiète de voir le scénario de l'an dernier se reproduire. Selon lui, si la pluie avait continué cette semaine, la récolte aurait pu être compromise.

Plus d'articles

Commentaires