Retour

Le temps chaud et sec nuit à certains petits fruits

Les vacanciers se réjouissent des journées chaudes et sèches des dernières semaines, mais le beau mois de juillet qu'a connu la Côte-Nord pourrait nuire à la culture de certains petits fruits.

Un texte de Marlène Joseph-Blais

Selon le propriétaire de l’entreprise Trésors des bois à Gallix, Xavier Morinay, on ne sait toujours pas quel sera l'impact de la météo sur les récoltes.

Une chose est certaine, différentes plantes réagissent déjà à la chaleur et au manque d'eau. « La chicoutai, cette année, il y en a très, très peu. Ce n'est pas encore fini, mais ce n'est vraiment pas abondant », illustre M. Morinay.

Les saisons estivales plus sèches reviennent régulièrement dans la région, croit Xavier Morinay. « Ça fait quelques années que c'est récurrent. Avant, c'était beaucoup plus tempéré avec des pluies régulières », dit-il.

Des producteurs de fraises estiment plutôt que la saison 2017 est bonne, en raison du printemps pluvieux, notamment.

D'autres petits fruits, comme la camerise et l'amélanche pourront bientôt être cueillis sur la Côte-Nord.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine