Retour

Le tournoi d'improvisation du Dindon Doré victime de son succès

En cette fin de semaine de congé de l'Action de grâce, des improvisateurs croisent le fer à Sept-Îles à l'occasion de la troisième édition du tournoi du Dindon Doré. Les improvisateurs rivalisent d'imagination et de répartie pour tenter de remporter la Coupe du Dindon.

Un texte d'Alix-Anne Turcotti

Douze équipes provenant d'un peu partout au Québec participent à l'évènement. Selon l'une des organisatrices, Marie-Claude Dubé, le tournoi connait de plus en plus de succès chaque année, à tel point que des équipes n'ont pas pu s'inscrire cette année.

Les joueurs apprécient beaucoup leur participation au tournoi. Certains ont dû faire plusieurs heures de route pour se rendre jusqu'à Sept-Îles.

Joueur dans l'équipe « Les Petits » de Montréal, Stéphane Ménard apprécie l'ambiance du tournoi de Sept-Îles. « Ici, c'est vraiment un groupe de passionnés qui profitent de leur moment d'impro », déclare-t-il.

Pour l'un des joueurs de l'équipe de la « Gang d'improvisation de la Fabrique de Québec », Guy Langlois, participer à un tournoi lui permet de sortir de sa zone de confort.

« Quand on arrive en tournoi, c'est toujours une découverte à chaque match. On ne connait pas les joueurs des autres équipes. C'est un défi à chaque impro », explique-t-il.

Le public répond lui aussi présent à l'évènement. Chaque année, plus de 200 personnes assistent au tournoi.

Les équipes s'affrontent jusqu'à dimanche midi au petit théâtre du Centre socio-récréatif de Sept-Îles.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine