Retour

Le transport du pétrole et l'avenir du port de Cacouna parmi les enjeux électoraux au Bas-Saint-Laurent

Le transport du pétrole et l'avenir du port de Gros-Cacouna forment des enjeux majeurs de la campagne électorale fédérale au Bas-Saint-Laurent, selon les candidats des trois circonscriptions de la région.

La candidate du Bloc québécois dans la circonscription de Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques, Johanne Carignan, s'attend à ce que le transport des hydrocarbures soit un enjeu principal.

« Je suis impliquée avec des groupes qui refusent que des trains passent sur notre territoire avec le pétrole, parce que c'est quelque chose qui ne nous apporte rien », soutient-elle.

L'enjeu du transport de matières dangereuses sera aussi au coeur de la campagne de la circonscription d'Avignon-Mitis-Matane-Matapédia, selon le député sortant et chef de Forces et Démocratie, Jean-François Fortin.

Dans la circonscription de Montmagny-L'Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup, le candidat du Bloc québécois, Louis Gagnon, veut promouvoir le dossier du port de Gros-Cacouna.

« On veut relancer ça pour que ça soit fait de façon responsable en accord avec l'environnement, mais aussi avec les gens de milieu, explique-t-il. On veut se réapproprier le port et amener du leadership, parce qu'on pense que c'est quelque chose qui pourrait être développé de façon vraiment plus convenable. »

Quant à la candidate libérale Marie-Josée Normand, elle attend de consulter la population sur les dossiers du transport du pétrole et le port de Gros-Cacouna avant de prendre position.

Le député sortant et candidat néo-démocrate dans Montmagny-L'Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup, François Lapointe, s'attend pour sa part à ce que la gestion de l'offre, le soutien aux PME et l'innovation de même que les transferts aux municipalités soient des dossiers principaux au cours de la campagne.

Assurance-emploi et Postes Canada

La candidate bloquiste dans Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques,Johanne Carignan, s'attend aussi à ce que les dossiers de Postes Canada et de l'assurance-emploi soient au coeur de la campagne.

Même son de cloche du côté du député sortant et candidat néo-démocrate dans Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques, Guy Caron, qui croit que la question de l'assurance-emploi sera prioritaire.

« Les gens d'ici ont été clairs que la réforme [de l'assurance-emploi] les affecte de manière disproportionnée, parce que nous sommes une région où l'emploi saisonnier est encore prédominant », fait-il valoir.

Quant au candidat libéral Pierre Cadieux, il compte faire des questions économiques le premier dossier sur lequel il mettra l'accent. Celui qui avait été candidat lors des élections fédérales de 2011 se présente comme le défenseur de la classe moyenne. « C'est clair qu'on doit se mettre en mode de création d'emplois », dit-il.

Dossiers régionaux

Des élus et des intervenants du Bas-Saint-Laurent souhaitent que des enjeux régionaux soient mis de l'avant lors de la campagne électorale.

Le développement des infrastructures devrait être l'une des priorités en vue des élections fédérales, soutient le maire de Rimouski, Éric Forest.

Pour sa part, le préfet de la MRC de Rivière-du-Loup, Michel Lagacé, souhaite voir des mesures de soutien pour l'industrie forestière. Il aimerait aussi qu'il y ait davantage de fonds pour les communautés rurales.

Les électeurs seront appelés aux urnes le 19 octobre.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête de neige au Colorado rend la conduite difficile





Rabais de la semaine