D'après les informations de Denis Leduc

Les Rimouskois qui possèdent une résidence moyenne évaluée à environ 211 000 $ verront leur compte de taxes augmenter d’environ 29 $ en 2017.

Cette hausse est nettement inférieure à celle imposée l’an dernier, de 4,38 %

En comprimant les dépenses, puis avec des revenus nouveaux, ça nous a permis d’avoir effectivement un taux qui se situe beaucoup plus bas que l’an dernier.

Donald Bélanger, maire suppléant de Rimouski

Complexe glace-piscine

Selon Programme triennal d'immobilisation 2017-2019 de Rimouski, le projet de complexe glace-piscine se réalisera l’année prochaine.

Le document prévoit une dépense de 13 millions de la Ville pour sa construction. La Ville a bon espoir que les gouvernements supérieurs confirmeront leur participation financière d'ici la fin de 2016.

Diminution de la dette

La dette de la Ville de Rimouski se situe maintenant à 47 871 000 $. Une nette diminution par rapport à 2012.

Ce qui est vraiment spectaculaire, depuis 2012, on a réduit l’endettement net de la ville de 10 millions.

Éric Forest, maire de Rimouski

Lors de la présentation à huis clos de ce budget, vendredi dernier, le maire a dit quitter sa ville avec la conviction de la laisser dans une excellente santé financière.

Faible augmentation de la valeur des résidences

La valeur des résidences privées n'a pratiquement pas augmenté au cours des trois dernières années à Rimouski.

Le nouveau rôle d'évaluation pour les années 2017 à 2019, qui a été déposé en même temps que le budget 2017, indique que leur valeur n'a augmenté que de 1,35 % par rapport au précédent rôle.

À l'opposé, il y a eu explosion des valeurs des immeubles commerciaux, des industries et des édifices de six logements et plus. Dans ces cas, l'augmentation est d'environ 15 % dans le nouveau rôle comparativement à l'ancien.

Le rôle d'évaluation est principalement établi sur la base des transactions immobilières effectuées entre les deux périodes d'analyse.

Plus d'articles